1954 Jeff Verlinden Corée et Congo

 

        Jeff Vanderlinden 1954       coree-para-belge-2.jpg       Congo et la Corée    coree-para-belge-3.jpg

jeff-para-2.jpg jeff-vanderlinden parachutiste 54

          Bazouka américain," il avait un canon sans recul, jamais vu en Belgique "

Bazooka para belge coree Bazooka para belge coree

Bazooka para belge coree

L'efficacité du bazooka était limitée, sa précision n'était pas excellente et sa puissance ne permettait que très difficilement la destruction des chars allemands les plus puissants comme le Panther ou le Tigre. Pour ce faire, il fallait parvenir à toucher un point faible comme les chenilles ou l'arrière du tank. Il était en revanche adapté contre les blindés plus légers beaucoup plus fréquents que les redoutables mais plus rares blindés lourds. Son coût et son encombrement limités permirent de compenser la médiocrité de ses performances par une très grande disponibilité.

                   jeff-vanderlinden-6.jpg

CONGO PARA MARCHE LES DAMES

                 PARACHUTISTE 54 jeff-vanderlinden

 Parachute de type x, pas de réserve dans le kid bag un mortier 2pouces plus 4 bombes et munitions dans le petit sac des vivres pour 2 jours le k b est attache a la jambe il doit être largue avant le sol si pas largue égale jambe cassée

jeff-vanderlinden-5.jpg jeff-vanderlinden-4.jpg

                                           Corée 1952 1950 KOREE 1953 

camp-commando-classe-1946-lieutenant-gregoire cie-a-2em-peloton-1er-section-1952-1953

Camp Commando cl 1946 Lieutenant Grégoire et Moi Cie a 2ème Pel 1er section 52 /53

                      cpl-moens-lieut-renkin-cpl-hoyaux-1sgt-renwart-sgt-pire-sgt-renouprez-cpl-gally-sgt-jeff.jpg

 A P Gauche Cpl Moens-Lieut Renkin-Cpl Hoyaux 1Sgt Renwart Sgt Pire-Sgt Renouprez Cpl Gally Sgt jeff

jeff-vanderlinden-3.jpg jeff-vanderlinden-2.jpg 

                                           Le premier de droite est un ancien de Corée également

                        jeff-vanderlinden-1.jpg 

                                                                     Dans un village Lovoy

                       jeff-vanderlinden-15.jpg

                                        Classe 1946 2 ème troupe

le-brouillard-du-matin-1952-1953-coree-moins-40-degres Coree-1952-1953

  Le brouillard du matin 1952 1953 Corée - 40°            Corée 1953

                       jeff-vanderlinden PARA 54  

                                                 Repas de brousse crêpe ou manioc 

                       jeff-vanderlinden-12.jpg

                       jeff-vanderlinden-11.jpg      jeff-vanderlinden-10.jpg

                                                                       Corée 1952   1953  

                jeff-vanderlinden-9.jpg   jeff-vanderlinden PARA 54

                                52 53 En Corée                         Il faisait  - 35°

voir-face-z.jpg COREE

                                                                          

        1954 PARA         

                                                      Mon brevet de premier de cordée

          76746-106333246102325-100001769493207-39663-1558860-n.jpg 2011 insigne-

En quelques mots :

Plus de 2000 belges se portèrent volontaires pour servir dans le corps. Parmi ceux-ci, seulement 700 furent initialement sélectionnés pour la formation à Bourg-Léopold. Après l'entrainement, les volontaires reçurent leur caractéristique béret brun. Les soldats luxembourgeois furent formés aux côtés des belges et formaient le 1er peloton de la compagnie A du bataillon 

Le corps belgo-luxembourgeois embarqua à Anvers le 18 décembre 1950 sur le Kamina et arriva à Pusan le 31 janvier 1951. À l'arrivée en Corée, des troupes sud-coréennes furent adjointes au contingent belge dans le but de donner une taille suffisante au bataillon de la même manière que les américains avec leur programme Katusa ou le Katcon britannique.

 En avril 1951, les belges combattent dans une des batailles clefs de la guerre de Corée, la bataille de la rivière Imjin. En août, le bataillon est relevé par un bataillon fraîchement arrivé de Belgique[6] et qui resta jusqu'en 1955.

 Lors de la bataille de la Rivière Imjin en 1951, le contingent belge tint une position clef aux côtés du Gloucestershire Regiment britannique. Pour ses actions sur la rivière, les belges reçurent une U.S. Presidential Unit Citation. Durant la bataille, le lieutenant-colonel Crahay, commandant l'unité, fut blessé par une grenade au phosphore chinoise et dut être évacué vers un hôpital au Japon.

 Le contingent continua ses actions et obtint plusieurs citations à Haktang-Ni en octobre 1951 quand ils prirent position sur une colline isolée et repoussèrent d'incessantes attaques chinoises, tuant plus d'une centaine de soldats chinois et en ne perdant qu'une poignée d'hommes.

 La dernier combat d'importance mené par le contingent belge fut la bataille de Chatkol en avril 1953. Les forces belges tinrent une position défensive sur le triangle de fer et subirent plus de 55 assauts chinois de nuit.

 Après le cessez-le-feu, le maintien du contingent dans son entièreté ne fut plus considéré comme indispensable et il fut ramené à 200 hommes le 30 décembre 1954, mais, comme pour les autres contingents de l'ONU, il fut jugé nécessaire de conserver une présence en Corée durant les négociations de paix à  Panmunjon. Les derniers soldats belges quittèrent finalement la Corée le 15 juin 1955.Le 11 novembre 1950, le Bataillon complet défila à Bruxelles devant le Soldat Inconnu. L'instruction se termina aux camps d'Elsenborn et de Brasschaat où des exercices à balles réelles  et feux de barrage furent mis sur pied. Enfin, le 18 décembre 1950,le bataillon belgo-luxembourgeois quitta le port d'Anvers pour une longue traversée sur le  peu confortable Kamina pour arriver à  Pusan le 31 janvier 1951.Entre-temps,suite à l'intervention chinoise, les forces de l'ONU avaient connu de graves revers en Corée du Nord. Durant la traversée les Belges se demandèrent d'ailleurs s'ils n' allaient pas arriver en  pleine débâcle ou trop tard. Heureusement, le Bataillon aura l'occasion, en de nombreuses circonstances, de faire preuve de son esprit combatif et de sa capacité professionnelle conquérant ainsi  l'estime et la confiance de toutes les unités alliées

                                                   coree-para-belge-1.jpg 

Le drapeau  porte en lettres d'or les six citations suivantes :  quatre belges, une coréenne et une américaine  IMJIN: Bataille de l'Imjin du 22 au 26 avril 1951; HAKTANG-NI: Combats du 10 au 13 octobre 1951 Chatkol : Combats de mars-avril 1953 Corée-Korea :31 janvier 1951-27 juillet 1953

Ces quatre citations  valurent au drapeau l'octroi de la fourragère de l'Ordre de Léopold.  Pour sa conduite à l'Imjin, le Bataillon fit l'objet d'une citation présidentielle américaine et d'une citation présidentielle coréenne La "Croix d'Honneur et du Mérite Militaire en vermeil  attribué au drapeau  par le Gouvernement du Grand-duché du Luxembourg lui a été remise le 27 mai 1994

 

         -7.gifClique sur les liens pour l'historique  

http://www.belgian-volunteercorps-korea.be/francais/pager%20de%20garde2.htm

http://www.mil.be/armycomp/units/index.asp?LAN=nl&FILE=&ID=549&MENU=5&PAGE=1

http://users.telenet.be/belgischbataljonkorea/francais/historique.htm

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×